Quand le métro-boulot-dodo organise les journées, quand on croule sous les dossiers et les projets qui ne font pas sens, quand on étouffe dans le bruit et la pollution de la ville, … la tentation est forte de trouver un métier plus concret, de se reconnecter au réel.

Devenir agriculteur, ou paysan, ça vous fait rêver ? Vous regardez les reportages et les posts sur l’agriculture urbaine, la permaculture, la Ferme du Bec Hellouin, … Vous cultivez des plantes sur votre balcon ou vous faites des stages d’apiculture, …

Et si c’était le moment de passer à l’action ? De quitter une vie qui vous enchaîne pour créer un projet de vie et de travail dans l’agriculture, en ville ou ailleurs. Un projet qui vous ressemble. Un projet dans lequel vous être votre propre patron, mais sans devenir votre propre esclave.

Il y a quelques années, il était très difficile de devenir agriculteur quand on n’avait pas de patrimoine, de terres, d’expérience. Aujourd’hui, la diversité des formes d’agricultures, des modèles économiques et des innovations permet à tout le monde de se lancer en partant de zéro. Encore faut-il acquérir un minimum de connaissances et de compétences pour créer un projet qui ne soit pas d’avance voué à l’échec.

Etape 1 : se renseigner et éviter les erreurs simples

On peut aborder un nouveau projet agricole seul. Mais si on veut aller vite et se démarquer, autant apprendre des erreurs courantes pour aller rapidement à l’essentiel.

L’agriculture, en ville ou à la campagne, est d’abord un choix de vie et d’entrepreneuriat. Il est important de se renseigner auprès de professionnels, de se former et de se faire accompagner dans l’élaboration de son projet. Un stage d’une semaine sur la construction d’un poulailler bio ou la construction d’un jardin en permaculture ne vous donnera pas une vision complète et réaliste du quotidien d’une ferme (même si ça peut être un bon début !).


Simuler la faisabilité technique et économique de votre projet

Les producteurs sont confrontés à de fortes contraintes du fait de la proximité de la ville (coût du foncier et du travail, surface restreinte) mais peuvent aussi exploiter les opportunités offertes par la ville (débouchés pour produits ultra-frais à valeur ajoutée, combinaison d’activités agricoles et de services).

J’ai développé un tableau Excel d’aide à la décision pour tester la faisabilité technique, économique et financière d’un projet agricole et le faire évoluer jusqu’à trouver LE projet que vous cherchez. Une manière rapide et efficace pour générer facilement vos comptes de résultats et besoin en fonds de roulement.

> Plus d’infos à la page dédiée : AGRIPLAN