Agriplan, l’aide à la décision stratégique pour les agriculteurs diversifiés

Dans les pays développés comme dans les pays en développement, la mondialisation des échanges agricoles entraîne une évolution rapide des marchés (nouveaux produits, nouvelles normes, nouvelles filières, volatilité accrue des prix). Des producteurs en plus grande précarité adoptent des pratiques moins durables (réduction des rotations, moindre renouvellement de la fertilité, usage excessif de produits de synthèse) qui, combiné aux dérèglements climatiques, diminuent la résilience des systèmes de production.

Rares sont les projets de développement qui impliquent les producteurs et intègrent une réelle évaluation ex-ante (en amont) des projets. Les projets s’axent souvent sur une culture ou une technique, sans prise en compte des facteurs de décision prioritaires selon les types d’exploitation. D’autre part, les outils et analyses de la recherche agronomique ou économique directement utilisables avec les acteurs pour co-construire les projets sont encore trop peu nombreux.

J’ai développé Agriplan, un outil d’aide à la décision pour accompagner l’installation ou l’adaptation d’exploitations diversifiées produisant et commercialisant des produits périssables dans plusieurs circuits de distribution. La complexité de la gestion de ces entreprises provient plus de la combinaison des différentes productions et des choix d’affectation des ressources aux différentes tâches, qu’à l’optimisation fine d’un itinéraire technique. C’est pourquoi nous concentrons la modélisation sur les facteurs de décision économiques, politiques, sociaux et environnementaux plutôt que sur des modèles biophysiques.

Le modèle est développé sur la base de cas réels et en lien avec des structures de développement agricole, comme les Chambre d’agriculture.

Agriplan prévsionnel financier et technique pour l'agriculture

Comment Agriplan aide à la décision des producteurs ?

Les modèles, en Excel et en programmation mathématique, visent à aider les agriculteurs à sélectionner leurs productions (surfaces, volumes) et leurs clients en trouvant le meilleur compromis entre 

  • La valeur ajoutée de la vente directe,
  • La gestion du temps de travail,
  • La simplification de l’assolement.

Beaucoup de paramètres entrent en jeu et, pour aider à la décision, nous créons des outils informatiques et des tableurs qui :

  • Facilitent la modélisation du fonctionnement d’une exploitation agricole, les liens entre les différents éléments du système de production (itinéraires techniques, demandes et prix des produits, main d’œuvre disponible, périssabilité des produits, etc.)
  • Trouvent la meilleure solution ou la plus « robuste », qui respecte un ensemble de contraintes données.

Pour quelles fermes, pour quels contextes ?

Nous modélisons des fermes familiales ou patronales :

  • produisant des produits périssables, principalement des fruits et légumes ;
  • grâce à plusieurs techniques : plein-champ avec rotations, hors-sol, plein air ou sous abri ;
  • commercialisant à différents clients : marchés, paniers, restauration, grossistes ;
  • ayant une main d’œuvre salariée et non-salariée limitée, ou du moins coûteuse ;
  • ayant des contraintes environnementales : eau, nitrates, énergie, phytosanitaires, gaz à effet de serre.

Quelques problèmes pour lesquels l’outil d’aide à la décision peut apporter des arguments :

  • Comment concevoir mon exploitation en fonction de mon accès à certains débouchés ?
  • Comment un changement de pratique (pour consommer moins de phytosanitaire) peut s’intégrer dans mon système de production (pics de travail, pics de production, réponse à la demande, trésorerie) ?

L’exploitation agricole est un système complexe et nous avons choisi de laisser le dernier mot à l’expert : le producteur. L’outil est donc pensé pour tester des scénarios en direct avec le producteur et pour les faire évoluer en fonction de ses compétences techniques, de sa connaissance du terrain, de sa perception des risques (climat, ravageurs, marchés, etc.).

Agriplan, outil d'aide à la décision pour l'agriculture.
Le producteur au coeur d’une chaîne logistique : ses décisions tiennent compte de l’environnement extérieur.

Quels résultats ? Quelles données en sortie ?

  • Choix des investissements (serre, …)
  • Choix des itinéraires techniques
  • Choix des surfaces
  • Choix de la date de début de production
  • Choix de la main d’oeuvre
  • Possibles dates de récolte (pour évaluer les pics de travail)
  • Dates des tâches d’entretien
  • Résultat économique sur 5 à 30 ans
  • Evolution de la trésorerie dans l’année

Données nécessaires à l’utilisation d’Agriplan

  • Itinéraires techniques cohérents pour la zone étudiée (construits par une approche systémique) : courbe de production, gamme de surface, équipement nécessaire, tâches -coût, période d’exécution, temps de travail-, dates de début, fonction de perte de la production au champ ;
  • Typologie systémique des exploitations : surfaces, actifs, niveau d’équipement, objectif économique, coût du travail ou coût d’opportunité de la main d’œuvre, tenure foncière ;
  • Contexte économique, logistique et politique : prix des produits selon les marchés, taille des marchés, organisation de la logistique, temps de commercialisation, subventions.

Plus que les données chiffrées, c’est la logique de collecte de ces données qui importe : une analyse systémique est primordiale pour identifier les facteurs de décision les plus importants.

Et pour garantir la rapidité de simulation, toutes les données sont pré-renseignées dans Agriplan, vous n’avez qu’à décrire votre ferme et lancer la première simulation !


Essayez Agriplan dès maintenant

Cliquer sur le lien suivant pour accéder à la page de test d’Agriplan : LIEN.

Leave a Reply